Colomba, extrait 3
Mercredi, 02 Mars 2011 13:18

{vimeo}20017696{/vimeo}

COLOMBA / Présentation

 

Ange Casta, réalisateur à l'ORTF, auteur de nombreux documentaires pour « 5 colonnes à la une », souhaitait après la mort de son père tourner en Corse. Il avait conscience qu'un monde disparaissait, et qu'il fallait en garder témoignage.

Mais la direction lui objecta que cela n'intéresserait personne, et que s'il voulait tourner en Corse, il fallait faire « Colomba ».

C'était exactement ce qu'il ne voulait pas, mais après un premier mouvement de refus il décida de saisir le prétexte pour faire, quand même, le film qu'il voulait sur cette société encore à l'état de traces vivantes. En hommage à son père.

C'est ainsi que je fus amené à collaborer avec lui, en 1967, d'abord pour les repérages, puis pour l'aménagement des décors, intérieurs et extérieurs et la recherche des accessoires. Ce fut, avec l'aide d'Alexandre Ruspini, une recherche passionnante du vrai, à l'état d'abandon mais encore présent partout mais épars sur les lieux de tournage, à Speloncatu ou à Arbellara.

La plus modeste construction, le plus simple paysage, le moindre objet devaient être justes. Ange était intransigeant, chaque détail vérifié avec soin, et les personnages recrutés sur places n'étaient pas les moins authentiques, dans leur langue, leurs gestes et leurs physionomies mêmes.

C'est grâce au double accord d'Ange Casta et de l'INA* que nous pouvons intégrer ces trois séquences dans le patrimoine de REPERTORIUM, car il s'agit là d'un témoignage véritable qui a, de plus, la valeur de l'œuvre d'art

 

Toni CASALONGA.

  • Institut National de l'Audiovisuel