Fabrication de la cornemuse à Pigna
Mercredi, 08 Février 2012 17:41

Fabrication Caramusa

C'est un reportage extrêmement complet de Francescu Cristiani (François Castellani) sur une expérience réalisée en mars 1990 par l'association E Voce du u Cumune : il s'agissait de s'informer concrètement sur la fabrication et le jeu de la cornemuse calabraise, qui avait été identifiée comme la plus proche de ce que l'iconographie (voir Bottiglioni, in « Etats des recherches sur les instruments traditionnels », chapitre : caramusa. Sur le site REPERTORIUM) nous a laissé de la CARAMUSA corse disparue depuis longtemps. L'objectif étant de s'en inspirer pour retrouver et expérimenter un instrument « hic et nunc ».

Comme toutes les cornemuses méditerranéennes, celle-ci est à 2 chanteurs, et à 1 ou 2 bourdons. Elle est donc polyphonique, et chacune des mains du musicien agit sur un instrument différent, exécutant une partie différente.

C'est l'ethnomusicologue calabrais Vincenzo Lavena qui mène cette expérience, accompagné par le facteur d'orgue Antone Massoni, président de l'association E Voce di u Cumune, et du berger de Pigna, Georges Volpei.

Le reportage se déroule ainsi :

Si tomba un beccarellu

Si pella

Si pripara a pelle

Si fabrichenu e canne di legnu à u tornu

Si taglia a zampogna di canna

Si sonna u strumentu

 

T.C